Publié le

Carnet d’illustrations 2016

Benoît dessine presque tous les soirs au bord du lit dans un carnet Moleskine. Il a parfois une idée de personnage ou de situation qu’il développe sur plusieurs images, parfois il interprète un proverbe ou une citation… en tout cas, on ne sait jamais où il va nous emmener.
Sans style prédéfini, sans outils fétiches, sans revendications ; Benoît est un touche-à-tout indécis.
Ses carnets de croquis et d’illustrations lui ressemblent. On y trouve des croquis pris sur le vif au pinceau, des illustrations à la plume, des recherches de personnages, des images interrompues. On y trouve tout ce qu’aime Benoît.

« Ça faisait un moment que je voulais prendre une autre direction avec mon dessin, histoire de voir autre chose que ce que je faisais dans mes albums. Au fil de mes réflexions, de mes envies et des suggestions de Séverine, le carnet de croquis s’est imposé. J’ai commencé à dessiner tout ce qui me passait par la tête mais ça ne me suffisait pas. Et puis un jour j’ai commandé « les 500 plus belles expressions de Monsieur Dictionnaire » parce que j’aime bien quand on m’explique l’origine d’une expression. Et ça a été le déclic. J’ai commencé à illustrer des expressions puis, très vite, j’ai dérivé au-delà des explications pour créer d’autres images. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *